Marie-Astrid Roba

Courte bio

Marie-Astrid a commencé à écrire des histoires vers l’âge de 12 ans, pour prolonger les scénarios des feuilletons qu’elle suivait à la télé. Elle a ensuite continué parce qu’elle ne trouvait pas de romans à son goût dans ce qu’on lui faisait lire à l’école. Parallèlement, elle s’est mise à écrire des poèmes lorsque son grand frère lui a offert un carnet de poésie. De cette expérience poétique à laquelle elle revient encore de temps en temps, elle a gardé l’économie des mots, leur rythme et une grande sensibilité au style.

Elle aime les écritures singulières et travaillées, est attentive à la psychologie des personnages, aux intrigues bien construites et se laisse volontiers emporter par la musique des mots. Cela fait d’elle une lectrice plutôt exigeante. Elle lit essentiellement des romans français contemporains, mais est ouverte à tout, pour autant que ce soit bien écrit.

Après une formation en communication, elle fait un détour par un bureau d’études en électronique, puis une agence de graphisme, avant de se consacrer principalement à l’écriture et à la lecture.

Autrice et accompagnatrice

Marie-Astrid participe à des ateliers d’écriture depuis plus de 15 ans et y a donné naissance à de nombreuses nouvelles. Plusieurs d’entre elles ont d’ailleurs été primées.
Pour évoluer dans son écriture, elle a eu envie de voir l’envers du décor et a participé à différents jurys de concours (Prix Gael, Prix Première, Concours Achève-moi, Concours Utopies de la CFWB). Ces expériences lui ont permis de lire de manière plus analytique et d’aiguiser son regard.
En 2015, elle a suivi un séminaire de 3 jours à Paris : les Outils de la Narration, dispensé par Christopher Vogler, scénariste et formateur à Hollywood. Ce séminaire lui a appris à décoder le fonctionnement d’une histoire et à relever les éléments indispensables pour toucher le public.

Au sein de CLéA

C’est donc tout naturellement qu’elle est devenue lectrice CLéA en 2015. Elle aime l’échange avec les lecteurs et prend énormément de plaisir à lire et apporter son regard extérieur et son sens de l’analyse aux auteurs. Elle est en outre convaincue de l’importance de retravailler son texte.
Elle fait aujourd’hui partie de l’équipe de coordination où elle gère les relations avec les lecteurs (attribution des manuscrits, groupes de lecteurs, gestion des accompagnateurs). Elle assure aussi l’interface entre les organisateurs de concours de textes et les lecteurs.
Elle est devenue accompagnatrice en 2016.

Bibliographie

« La Passoire », nouvelle. Revue Rue Saint Ambroise n°35 – Spécial Concours de nouvelles 2015
« Prendre l’air », nouvelle. Recueil Prisonnier, les meilleurs textes du concours 2014 – Maison de la Francité
« La lumière rasante du soleil en hiver », nouvelle. Recueil Le canal perdu et autres nouvelles – Prix de la Nouvelle Ozoir-la-Ferrière 2014