Réjane Peigny

Courte bio

Après des études à l’IAD et un premier parcours professionnel dans l’audiovisuel (réalisatrice radio, monteuse vidéo, réalisatrice de magasines télévisés…), Réjane Peigny a, vers 35 ans, participé à un atelier d’écriture et bifurqué vers l’écriture et la lecture. Depuis, elle a suivi d’autres ateliers et formations et n’a eu de cesse d’écrire, de lire, mais aussi d’organiser des événements littéraires, d’animer des ateliers, des formations.

Elle a participé à la création de nombreux projets et associations (Escales des lettres, Entrez Lire, Kalame, le Coin Bleu) en a codirigé et coordonné certains, avant de déménager, en automne 2011 pour le Gers. C’est alors qu’avec Laurence, elle a imaginé CLéA…

Lectrice, auteur, animatrice, éditeur, formatrice, accompagnatrice

Elle a lu Oui-Oui, la comtesse de Ségur, le Club des cinq, puis Alice détective, avant de plonger dans la « littérature adulte » en fréquentant la bibliothèque et grâce à des professeurs de français qui lui ont passé le virus des mots. Ses choix de lecture se sont diversifiés, grâce à la découverte de certains auteurs qui l’ont marquée et  à ses partiques d’auteur, d’animatrice et d’éditrice.

Adolescente, elle recopiait des textes, des poèmes, des paroles de chansons et écrivait presque quotidiennement, des pensées intimes et de la correspondance à des amis qu’elle voyait parfois, pourtant, très régulièrement. C’est à l’IAD qu’elle a compris qu’il ne fallait pas attendre d’être écrivain pour « vraiment » écrire. Elle s’y est essayée, sans parvenir à faire aboutir quoi que ce soit. C’est un atelier d’écriture qui, grâce à quelques outils et de belles rencontres, l’a persuadée de continuer. Elle a écrit de la fiction et du récit de vie, de nombreaux articles concernant l’écriture et la lecture et des textes de commande.

Comme animatrice d'ateliers d'écriture, elle a débuté en coanimation avec des nombreux écrivains (Francis Dannemark, Sylvie Granotier, Pascale Fonteneau, Marie Desplechins…) dans des écoles, des cafés, pour des associations, avant de développer ses propres ateliers. Dans les bibliothèques, les centres culturels, les participants viennent y expérimenter divers processus. Ils sont là pour créer, écouter, lire, s’exprimer, partager…

Elle a pendant 4 ans dirigé une collection littéraire, créant autour d’elle un comité chargé de repérer de nouveaux auteurs. Elle a ainsi publié comme éditrice 14 ouvrages (romans, nouvelles) d’auteurs belges, dont certains ont été primés.

Après avoir découvert le plaisir de la transmission dans le domaine de l’écriture, elle est devenue formatrice pour transmettre cette fois des outils d’animation de groupes d’ateliers d’écriture.

Elle a commencé à rédiger des notes de lecture de manuscrits (romans, témoignages, nouvelles…) pour répondre aux nombreuses demandes d’auteurs ayant terminé un manuscrit. Elle a aussi accompagné dans l’écriture - du désir d‘un texte (roman, récit de vie, nouvelles, contes) au point final - diverses personnes, en individuel, ainsi que des groupes. Plusieurs de ces expériences ont débouché sur la publication d’un livre.

Que dire encore?

A côté de tout cela, Réjane Peigny a besoin de nature et de lumière, aussi a t-elle déménagé pour le Gers où, entre le travail du potager et celui de l’aménagement de sa maison, elle lit et écrit.

Bibliographie sélective

« Le petit jardinier en son grand potager », nouvelle illustrée par Dominique Maes - Editions Les Arts Narratifs  - Collection Les Inclassables - 2009

« M'écrire », Récit de vie - Editions Traces de vie (2006)

« Simon, le petit évadé », adaptation pour enfant de « L'enfant du XXème convoi » de Simon Gronowski - Editions Luc Pire - Octobre 2005

« Les carnets d'Irène», témoignage/fiction, avec J. De Ridder - Editions Luc Pire - 2004

« La Route à tout prix », récit avec des photographies de V. Vercheval - Editions Luc Pire - 2001

« Le jour se lève encore » (nouvelle) avec F. Dannemark - Editions Cadex - 1999